Intégration de Salesforce.com pour développer l'activité

Salesforce.com, l'un des pionniers du cloud computing et du SaaS (Software as a Service), propose des produits CRM de gestion et de facilitation des ventes, des services d'assistance et autres interactions client qui rencontrent un franc succès. Toutefois, sans stratégie efficace d'intégration de Salesforce avec les applications CRM, les solutions ERP et les bases de données back-end legacy, les précieuses données d'entreprise se retrouvent vite cloisonnées dans un « silo cloud ».

Pour que votre entreprise puisse profiter de la valeur métier offerte par les produits Salesforce.com, l'intégration s'avère donc incontournable. La préférence de plus en plus marquée pour les architectures hybrides montre également que les solutions d'intégration doivent être en mesure de connecter de manière fluide Salesforce.com à d'autres applications SaaS et aux systèmes legacy on-prem.

Dans cet article, nous nous intéressons aux différentes approches d'intégration de Salesforce.com dans l'entreprise.

Le code personnalisé

Lorsque les applications SaaS ont commencé à gagner en popularité, l'intégration des applications passait souvent au second plan. Les outils d'intégrations SaaS étaient rares et les entreprises devaient alors recourir à du codage manuel personnalisé, réalisé en interne par les équipes IT, afin de connecter Salesforce.com avec les systèmes et applications legacy.

Cette approche « maison » avait pour avantage de produire des intégrations sur mesure, adaptées à des cas d'utilisation spécifiques, grâce aux connecteurs personnalisés mis au point par les développeurs à l'aide de l'API de Salesforce.com.Les solutions codées manuellement peuvent par exemple servir à synchroniser des données entre Salesforce.com et des bases de données on-prem, ou encore à créer des mashups à l'aide de l'intégration NetSuite ou Workday. 

Pourtant, le codage manuel présente un certain nombre d'inconvénients :

  • Il est chronophage et coûteux.Il arrive que les développeurs en interne consacrent de longues heures à la rédaction d'un code personnalisé destiné à un projet d'intégration de Salesforce.com. Pendant ce temps, d'autres projets IT sont négligés et les coûts s'envolent, surtout si l'entreprise fait appel à des consultants externes.
  • Il nécessite une certaine expertise technique.Les intégrations à code manuel nécessitent des compétences bien particulières qui poussent les analystes métier à se reposer sur les développeurs. Ces derniers sont chargés de concevoir des intégrations de toutes pièces qui serviront à aligner les systèmes IT sur les processus métier. Les erreurs dans le code et la maintenance générale impliquent également la participation de professionnels de l'IT hautement qualifiés, ce qui ralentit encore les délais de déploiement.
  • Il n'est pas très évolutif.S'il convient à des architectures simples où seuls deux ou trois systèmes doivent être intégrés, le codage manuel a du mal à s'adapter à la croissance et à l'évolution de ces architectures en fonction des besoins métier. L'acquisition d'un nouveau système ou d'une nouvelle application SaaS entraîne encore davantage de codage manuel pour connecter ces nouveaux éléments à Salesforce.com et les connecter entre eux à l'aide d'une méthode point à point. Pour les entreprises qui connaissent une croissance rapide, ce n'est pas une solution viable sur le long terme.
  • Il contribue à la volatilité des systèmes.Généralement, c'est le fournisseur de services qui est chargé de la maintenance et de la mise à jour des applications SaaS. Les intégrations codées manuellement courent donc un risque de dysfonctionnement à chaque sortie d'une nouvelle version de Salesforce.com. Cela peut également entraîner des erreurs au sein des systèmes en perturbant les activités métier essentielles qui dépendent d'intégrations en temps réel.

Intégration à l'aide d'outils Salesforce.com

Salesforce.com propose des solutions d'intégration de fournisseurs d'intégration tiers, mais aussi son aPaaS (plateforme d'application en tant que service) cloud native et basée sur le cloud baptisée Force.com. Bien qu'à première vue, ces outils présentent une alternative viable au codage manuel, ils s'accompagnent de plusieurs inconvénients.

À l'aide d'AppExchange, Salesforce.com offre une variété d'intégrations et d'applications prédéfinies d'entreprises partenaires. Si ces solutions prêtes à l'emploi peuvent réduire le temps et les ressources financières consacrés au codage manuel, elles s'avèrent difficiles à modifier et à personnaliser en raison de leur nature de « boîtes noires », ainsi que de leur manque de visibilité et de capacités de surveillance.

La plateforme Force.com permet aux développeurs de construire de nouvelles applications et d'intégrer Salesforce.com à celles qui existent déjà à l'aide des API de la plateforme. Force.com est une aPaaS qui se concentre sur le développement de nouvelles applications. L'intégration fait donc partie des capacités de la plateforme même s'il ne s'agit pas de sa principale finalité. Et bien que cette plateforme facilite l'extension et la personnalisation des applications Salesforce.com pour les utilisateurs existants, elle entraîne aussi une dépendance vis-à-vis des fournisseurs et empêche les utilisateurs de réaliser librement des intégrations sur différents systèmes et plateformes. 

CloudHub : l'intégration à l'ère du cloud

Les limitations des outils d'intégration SaaS existants ont donné naissance à CloudHub, une iPaaS (plateforme d'intégration en tant que service) basée sur le cloud, qui constitue une solution d'intégration parfaitement adaptée à l'ère du cloud. La bibliothèque de connecteurs Anypoint™ Connectors de CloudHub facilite l'intégration avec Salesforce.com grâce à la configuration (et non au codage), mais aussi au reste des possibilités offertes par le SaaS, aux services cloud, aux plateformes de réseaux sociaux et aux applications on-prem.

CloudHub se démarque des autres solutions d'intégration grâce à ses fonctionnalités :

  • Applications d'intégration : les applications d'intégration font partie d'un package d'intégration basé et partagé sur CloudHub. Grâce à elles, les développeurs peuvent rédiger des intégrations Salesforce.com personnalisées destinées à des cas d'utilisation spécifiques pour les rendre accessibles à des utilisateurs non techniques. En d'autres termes, grâce à ses intégrations prédéfinies et à ses outils de glisser-déposer, CloudHub est suffisamment simple pour que les analystes métier puissent l'utiliser, mais aussi suffisamment ouvert et flexible pour que les développeurs puissent modifier et personnaliser les intégrations. Et comme CloudHub offre des connecteurs fiables et éprouvés, les entreprises n'ont plus à se préoccuper de la maintenance et des mises à jour, comme dans le cas des intégrations point à point personnalisées.
  • Passerelle de données sécurisée : la passerelle de données sécurisée de CloudHub permet aux développeurs d'intégrer et d'orchestrer les applications Salesforce.com à l'aide des systèmes legacy on-prem de manière simple et sécurisée, sans code personnalisé. Le « silo cloud » généré par le déploiement de Salesforce.com et d'autres applications SaaS est ainsi éliminé.
  • Surveillance et visibilité : les solutions d'intégration SaaS existantes manquent cruellement de capacités de surveillance et de maintenance. CloudHub est équipé d'un portail de gestion basé sur navigateur à partir duquel les utilisateurs peuvent surveiller la disponibilité et les performances grâce à une visibilité optimale des flux, des messages et autres services.
  • Plateforme ouverte : grâce à CloudHub, les utilisateurs migrent facilement les applications et systèmes vers et depuis la plateforme à l'aide des normes ouvertes. Ainsi, vous intégrez tout ce que vous souhaitez : SaaS, applications d'entreprise, plateformes de réseaux sociaux, etc. À l'inverse des plateformes proposées par les fournisseurs SaaS, CloudHub n'est pas lié à une application SaaS en particulier et vous permet de construire des intégrations allant au-delà de l'extension de Salesforce.com.
  • Fonctionnalités cloud : en tant que plateforme basée sur le cloud, CloudHub offre des fonctionnalités cloud classiques comme la mutualisation pour la sécurité d'entreprise et l'isolation, l'élasticité et l'évolutivité, l'approvisionnement en libre-service et un modèle de facturation en fonction de la consommation particulièrement économique.