iPaaS : l'intégration pour le cloud

Les plateformes d'intégration en tant que service incarnent l'avenir de l'intégration des applications.

Dans le monde de l'IT, aucune tendance n'a eu autant de répercussions sur les entreprises que le passage au cloud computing. Comme en témoignent les applications d'entreprise telle que Salesforce, les plateformes d'infrastructure telles qu'Amazon EC2 ou encore les réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter, le cloud transforme le paysage IT. Pourtant, même si les entreprises migrent en masse leurs applications vers le cloud, elles se heurtent à un obstacle majeur sur la route du succès : l'intégration. Alors que ces mêmes entreprises ont passé les 15 dernières années à intégrer leurs applications afin de décloisonner leurs informations, elles se retrouvent de nouveau confrontées à un problème de silos, sur le cloud cette fois-ci, et doivent affronter le côté obscur de l'intégration SaaS. Les obstacles à l'adoption du SaaS étant quasi inexistants, les entreprises déploient pléthore d'applications SaaS sans impliquer leur équipe IT. Par conséquent, les applications et services prolifèrent au sein de leur écosystème, des silos se forment et empêchent une communication fluide entre ces éléments.

La réussite de l'intégration à l'échelle de l'entreprise s'impose comme un défi majeur, non seulement pour les utilisateurs métier finaux, mais aussi pour les fournisseurs de services cloud et SaaS. Pour résoudre ces nouveaux problèmes d'intégration, il faut donc une nouvelle plateforme. Cela a donné lieu à l'émergence d'une nouvelle catégorie de solutions d'intégration cloud appelées plateformes d'intégration en tant que service (iPaaS). Pour obtenir de plus amples informations sur cette catégorie, consultez le rapport Gartner sur l'intégration d'entreprise.

L'architecture cloud émergente

Dans l'histoire de l'IT, les nouvelles technologies s'accompagnent toujours de nouvelles architectures logicielles. À intervalle régulier, tous les dix ans ou presque, une nouvelle tendance voit le jour et inspire une nouvelle architecture d'entreprise : le traitement des transactions en ligne dans les années 70, les modèles client/serveur dans les années 80, la structure informatique à trois couches dans les années 90 et la SOA (Service Oriented Architecture, architecture orientée services) dans les années 2000. Par conséquent, la structure des systèmes métier connaît aujourd'hui une nouvelle transformation.

La pile logicielle IT émergente se compose de trois couches, fournies à la demande en tant que service cloud :

  • SaaS (Software as a Service, logiciel en tant que service) : ce logiciel d'application fournit les applications orientées utilisateur qui sous-tendent l'activité.
  • IaaS (Infrastructure as a Service, infrastructure en tant que service) : cet environnement virtualisé de déploiement fournit les ressources de calcul qui sous-tendent le déploiement des systèmes d'entreprise.
  • PaaS (Platform as a Service, plateforme en tant que service) : cette infrastructure d'applications, destinée au développement d'applications individuelles et à l'intégration entre plusieurs applications, constitue le middleware qui permet le développement d'applications avancées.

L'émergence du SaaS

La première des trois couches de la pile à avoir vu le jour est le SaaS, le logiciel en tant que service. La première moitié des années 2000 voit apparaître les premières applications SaaS. Salesforce était alors certainement le fournisseur leader de SaaS. Le marché du CRM passe très rapidement du déploiement on-prem complexe et important à un service basé sur le cloud. À la fin de la décennie, il existe de nouvelles offres SaaS pour presque tous les types d'applications et la concurrence fait rage.

L'émergence de l'IaaS

Peu de temps après, l'IaaS, l'infrastructure en tant que service, fait son apparition avec des services comme Amazon Web Services ou Rackspace. L'avènement de nouvelles technologies telles que la virtualisation permet aux centres de données partagés d'atteindre des taux d'utilisation des ressources plus élevés tout en offrant une capacité d'expansion dynamique et en évitant les investissements en amont importants. Plus récemment, avec la confirmation de l'engouement pour l'infrastructure en tant que service, de nouveaux concurrents sont arrivés sur le marché.

L'IaaS et le SaaS sont vite devenus incontournables pour de nombreux environnements IT d'entreprise. Il ne manque alors plus à la pile logicielle que la couche de plateforme. Pour passer à la prochaine étape de l'évolution des services cloud, il faut donc s'intéresser à cette couche intermédiaire essentielle.

L'émergence de la PaaS

La plateforme en tant que service est une catégorie du cloud computing qui offre un cadre et un environnement sur lequel les développeurs construisent des applications et des services. La catégorie de plateforme en tant que service rassemble plusieurs composants. L'un d'entre eux concerne la plateforme d'application en tant que service (aPaaS). La gamme d'offres va des services de conteneur aux outils de développement en passant par des modèles de programmation. C'est au cours de ces dernières années que ces éléments de plateforme d'application en tant que service commencent à apparaître sur le marché. Les offres telles que Force.com, Google App Engine, Heroku, Cloud Foundry, Microsoft Azure et Engine Yard sont adoptées en premier. L'aPaaS constitue les fondations sur lesquelles sont construites nombre d'applications SaaS très appréciées aujourd'hui.

À présent, l'unique pièce manquante du puzzle concerne l'intégration de toutes les applications. Sans solutions d'intégration, l'arrivée de toute une série d'éléments de plateforme d'intégration engendre à coup sûr un problème de « silos cloud ». Plus les applications migrent vers cette nouvelle architecture, plus le besoin de connexion, d'intégration et d'orchestration entre ces composants disparates se fait sentir. Les développeurs ont entre autres besoin d'adaptateurs pour différentes applications, pour les capacités d'orchestration et la gestion des flux. Une plateforme d'intégration cloud en tant que service (iPaaS) répond à ce besoin essentiel.

iPaaS : l'intégration de logiciels nouvelle génération

L'iPaaS s'impose aujourd'hui comme la nouvelle génération de plateformes capables d'intégrer des applications cloud les unes aux autres ou avec des applications on-prem et legacy. Pour résumer, une iPaaS est une plateforme d'intégration cloud en tant que service qui connecte le SaaS et les services cloud et offre une méthode d'accès sécurisé aux applications on-prem situées derrière un pare-feu. Grâce à sa méthode d'intégration des applications cloud les unes aux autres ou avec des applications on-prem dans un modèle d'intégration hybride, l'iPaas permet aux entreprises de régler le problème des silos cloud.

Les solutions iPaaS se composent de plusieurs éléments essentiels. Tout d'abord, il faut un ensemble solide de connecteurs pour le SaaS et les services cloud auquel il est possible d'ajouter d'autres connecteurs dès qu'un nouveau service apparaît dans l'environnement technologique cloud en perpétuelle évolution. Ces solutions doivent aussi s'adapter au mélange d'assets on-prem et basés sur le cloud présent dans la plupart des entreprises et fournir une méthode d'intégration sécurisée avec les applications on-prem et l'infrastructure existantes, notamment les systèmes legacy (par exemple CICS, AS400). Le fait de pouvoir connecter les systèmes legacy et les applications cloud afin de prendre en charge l'intégration cloud et on-prem au sein d'une architecture hybride est crucial pour les entreprises et indispensable pour l'efficacité des solutions iPaaS. À l'inverse des outils d'intégration rigides de type « boîte noire » disponibles sur le marché, les iPaaS doivent être suffisamment ouvertes pour que la conception et la personnalisation des solutions d'intégration puissent s'adapter à tous les scénarios d'intégration SaaS les plus répandus. Il faut aussi que les développeurs aient à leur disposition des outils et processus familiers pour concevoir et configurer des applications de type intégration, sans perturber leurs habitudes de travail.

Et à la satisfaction des besoins des développeurs viennent s'ajouter des exigences pratiques pour chaque iPaaS. Ces solutions doivent s'appuyer sur un solide moteur d'intégration principal et être à la fois disponibles, fiables et sûres. Il faut des outils de gestion suffisamment puissants pour analyser les performances des applications, les surveiller et générer des audits et des alertes. La capacité doit pouvoir augmenter de manière fluide et transparente pour répondre à l'évolution de la demande. Enfin, la plateforme d'intégration doit être évolutive et compatible avec les API afin de s'adapter facilement aux mutations de l'écosystème et de croître au rythme des nouveaux besoins métier.

L'iPaaS s'impose comme la technologie d'intégration nouvelle génération qui remplace peu à peu les méthodes traditionnelles d'intégration middleware. L'iPaaS est donc le dernier des composants essentiels qui permettent d'exploiter tout le potentiel d'une architecture cloud.

Pourtant, même si cette nouvelle architecture prend forme, la transition ne sera pas immédiate. Les entreprises ont hérité de plusieurs générations de systèmes existants qu'elles doivent à tout prix intégrer avec ces nouveaux services. Il est important de prendre en compte ces applications legacy dans toute nouvelle architecture, c'est pourquoi une transition fluide est indispensable. Selon Gartner, « les utilisateurs feraient bien de prévoir un passage en douceur des architectures IT on-prem au modèle hybride au sein duquel ces architectures coexistent et interopèrent avec les architectures basées sur le cloud public. » Cette évolution prendra du temps et les entreprises doivent lancer le processus de transition dès aujourd'hui.

CloudHub : la première iPaaS globale au monde

CloudHub est la première offre iPaaS qui répond à toutes les exigences évoquées ci-dessus. Cette solution entièrement basée sur le cloud permet aux clients de profiter des avantages financiers et de l'élasticité offerts par le cloud dans le cadre de l'intégration de leur infrastructure. Seule plateforme complète prenant en charge la SOA, l'intégration SaaS, les API, CloudHub et d'autres solutions d'intégration comme l'ESB Mule, Anypoint Platform™ de Mulesoft propose un composant iPaaS qui rassemble Anypoint Studio et API Manager pour offrir aux développeurs une véritable plateforme de connectivité unifiée sur laquelle ils peuvent construire des packages d'applications d'intégration.

L'intégration pour tous

Pour les intégrateurs de systèmes, CloudHub permet d'éliminer l'aspect le plus répétitif et chronophage des implémentations client : l'intégration avec d'autres systèmes. Grâce à CloudHub, les intégrateurs s'appuient sur des délais d'implémentation réduits et des solutions d'intégration cloud plus solides pour créer une différenciation compétitive. La plateforme d'intégration cloud permet aux intégrateurs système d'apporter aux clients de la valeur métier plutôt que de perdre leur temps à écrire du code personnalisé.

Anypoint Platform représente une amélioration considérable par rapport à l'intégration personnalisée point à point, notamment grâce à ses connecteurs et à ses modèles d'intégration éprouvés, fiables et bien pris en charge. Les entreprises qui utilisent les solutions d'intégration MuleSoft évitent les coûts de maintenance et les problèmes associés à l'architecture « spaghetti ». Elles gagnent en visibilité et en contrôle sur les performances d'intégration et l'intégration elle-même devient plus facile à faire évoluer et à modifier en fonction des exigences métier.

Grâce à Anypoint Platform, les développeurs sont opérationnels en quelques heures et profitent des capacités d'évolutivité, de la flexibilité et des facilités de gestion qui font aujourd'hui la réputation de MuleSoft auprès de milliers d'entreprises leaders. Grâce à une bibliothèque de connecteurs Anypoint Connectors prêts à l'emploi et de modèles Anypoint Templates à intégrer avec les applications, systèmes et services SaaS les plus courants, l'intégration n'aura bientôt plus de secrets pour vous. Anypoint Platform propose une passerelle sécurisée pour l'entreprise, permettant aux équipes chargées des applications d'intégrer et d'orchestrer leurs applications d'entreprise avec leurs services basés sur le cloud. L'architecture de la plateforme bénéficie d'une fiabilité et d'une haute disponibilité de pointe qui offrent à votre équipe IT des capacités de gestion et une visibilité pour tous les flux, les messages et autres services. Enfin, les utilisateurs finaux profitent de tous les avantages du cloud, notamment l'isolation mutualisée qui assure la sécurité et l'intégrité des données, l'élasticité requise pour évoluer en fonction de la demande, la liberté offerte par l'approvisionnement et l'inscription en libre-service, ainsi que d'un modèle de facturation économique qui s'adapte à l'évolution de l'entreprise.

Consultez le rapport Magic Quadrant de Gartner sur l'iPaaS pour savoir pourquoi MuleSoft a été désigné leader dans cette catégorie. Découvrez Anypoint Platform dès aujourd'hui et apprenez à connecter ce que vous voulez, quand vous le voulez, on-prem ou dans le cloud.